Articles

La Lettre n°3 : Des réseaux d'eau indépendants sur le territoire de la Métropole

header

Des réseaux d'eau indépendants sur le territoire de la Métropole

Sur Bordeaux Métropole, certains territoires spécifiques ont leurs propres ressources et exploitent des réseaux indépendants pour fournir de l'eau potable aux usagers : les Castors de Pessac, l'aéroport de Bordeaux Mérignac, ou l’Université de Bordeaux. Des raisons historiques ou des contextes locaux atypiques expliquent l’existence de ces réseaux indépendants. Ils n’échappent pas pour autant aux objectifs d’économies du SAGE et à un suivi rigoureux.

Le plus étonnant de ces services indépendants est celui du quartier des "Castors" à Pessac. Entre 1948 et 1951, 150 familles d'ouvriers construisent leurs propres maisons individuelles mais aussi leurs équipements collectifs avec un système coopératif, de type kibboutz. C'est ainsi qu'ils créent leur propre forage à l’Oligocène, leur château d'eau et leur réseau, exploités par les membres du groupement. Aujourd’hui, ce sont encore des familles d'origine et leurs enfants qui gèrent ce système de façon autonome, permettant aux habitants de bénéficier d’une eau à un prix modique.

A une autre échelle, l’aéroport de Bordeaux Mérignac, avec près de 13 000 passagers/jour, plus de 2 000 employés, gère un réseau indépendant avec une consommation annuelle de plus de 40 000 m3. L’alimentation en eau est fournie essentiellement par un forage à l’Oligocène. Moins de 5% de l’approvisionnement provient du réseau public de la Métropole. Un nouveau forage a été créé en 2013 pour remplacer l’ouvrage en service depuis 1957. Différentes mesures d’économies d’eau ont été progressivement mises en place au cours de ces dernières années et ont permis de diminuer de moitié les prélèvements.

Dernier territoire "indépendant" de la Métropole Bordelaise et non des moindres avec une consommation de plus de 400 000 m3/an, le SIGDU (Service Interuniversitaire de Gestion du Domaine Universitaire) de l'Université Bordeaux-Montaigne. Ce service a été créé avec le campus dans les années 60 pour assurer, entre autres, la production et la distribution d'eau sur le campus (hors ex-Bordeaux I). Il est composé de deux forages, d’un château d'eau et d’un réseau. Comme tous les services d'eau girondins, il fait l’objet d’un diagnostic qui débouchera sur un plan d’actions en faveur des économies d’eau. A noter que le SIGDU participera également à l’effort de substitution à partir des capacités offertes par le champ captant du Médoc.

 

 yellow