Articles

La Lettre n°3 : Et toujours des recherches de nouvelles ressources

header

Et toujours des recherches de nouvelles ressources

La recherche de ressources nouvelles, alternatives aux nappes profondes déficitaires ou soumises à un risque local, est une activité permanente du SMEGREG. Après le sud Médoc, c'est dans l'Entre deux Mers que la prochaine prospection aura lieu.

Au début de l'été s'est achevé le chantier d'un deuxième forage de recherche d'eau à l'Oligocène à Castelnau de Médoc, pour le Syndicat d'eau potable du même nom. Le potentiel exploitable trouvé est suffisant pour envisager une substitution en abandonnant totalement le forage de Villegeorges qui sollicite l'Eocène centre déficitaire et fournit une eau naturellement trop fluorée.

C'est dans l'Entre deux Mers que sera menée fin 2016 la prochaine prospection. Dans un contexte plus aléatoire, un forage d'exploration à l'Oligocène sera réalisé à Haux pour vérifier si une eau de bonne qualité est disponible sous les coteaux. En effet, dans les zones où le réservoir est protégé par un recouvrement imperméable, on peut espérer une eau de meilleure qualité que celle des sources des fonds de vallons. Vulnérables aux pollutions, certaines de ces sources étaient autrefois utilisées pour l'alimentation en eau potable, mais ont été abandonnées. Ici aussi l'enjeu est double : soulager l'Eocène déficitaire et résoudre par dilution de cette ressource un problème lié à un excès naturel de fluor.

Résultats de ces forages fin 2016 avant que ne reprennent en 2017 les prospections sur le réservoir du Cénomanien dans le sud Gironde.

 

yellow