Articles

La Lettre n°2 : Trois questions à Isabelle PASSICOS

header

 

Passicos NB small

TÉMOIGNAGE : Isabelle PASSICOS

Directrice du Syndicat mixte du SCoT du Sud Gironde


 

 

Sans les échanges liés au SAGE Nappes profondes, vous seriez-vous posé la question de l'approvisionnement en eau du territoire du SCoT de la même façon ?

Nous nous la serions posée, mais nous aurions été moins précis dans l’analyse des enjeux à l’échelle intra-SCoT. Ceci nous a permis d'avoir une approche plus globale de cette question : ressources mobilisables, ressources de substitution, économies d’eau, niveau de pertes dans les réseaux.


Considérez-vous l'exigence liée à la ressource en eau comme une contrainte ?
Non, au sein du SCoT nous considérons la ressource en eau comme un bien commun. Il faut la préserver et en tenir compte comme d’autres ressources naturelles pour éviter que cela devienne une contrainte pour le territoire et pour que le sud Gironde puisse se développer durablement.


Que pensez-vous de l'appui apporté lors de l'élaboration du SCoT ?
L’appui du SMEGREG a été apporté suffisamment en amont dans le cadre du SAGE Nappes profondes. Il a permis au bureau d’études qui nous accompagne d’approfondir cette problématique. Nous avons pu connaître précisément les données à recueillir pour le diagnostic "ressource en eau" du territoire et travailler ensuite plus sereinement à l’écriture du DOO* afin d'assurer la compatibilité du SCoT avec le SAGE.

 

*DOO : Document d'orientation et d'objectifs

 green